Les personnes âgées de 60 ans ou plus, qui résident en France de manière stable et régulière peuvent faire une demande d’APA, Allocations Personnalisées d’Autonomie, quels que soient leurs revenus. Lorsque l’allocation est accordée, le montant final de l’aide sera calculée en fonction des ressources et des besoins du futur bénéficiaire. Lorsque vous faites une demande d’APA, pour vous-même ou pour un proche, une équipe médico-sociale se déplace pour évaluer la perte d’autonomie. Cette évaluation se base sur la grille AGGIR, à partir de laquelle les personnes sont classées selon le niveau de dépendance en 6 groupes iso-ressources (GIR). La grille AGGIR mesure donc la capacité de la personne âgée à accomplir 10 activités (mentales et corporelles) dites discriminantes afin de déterminer le GIR (groupe de dépendance) et 7 activités (domestiques et sociales) dites illustratives destinées à élaborer le plan d’aide de la personne dépendante.

Quelles sont les activités discriminantes évaluées ?

  1. la personne est-elle cohérente ? communique-t-elle et se comporte-t-elle de manière sensée ?
  2. la personne est-elle désorientée ? est-elle capable de se situer dans le temps et dans l’espace ?
  3. la personne est-elle capable de conserver une hygiène corporelle du haut et du bas du corps ?
  4. la personne est-elle capable de s’habiller, de se déshabiller et de choisir des vêtements adaptés ?
  5. la personne peut-elle se servir et manger seule ?
  6. la personne peut-elle assurer son hygiène d’élimination fécale et urinaire ?
  7. la personne est-elle capable de se lever, se coucher et s’asseoir ? de passer d’une position à une autre ?
  8. la personne peut-elle se déplacer dans son lieu de vie ?
  9. la personne peut-elle se déplacer en dehors de son lieu de vie ?
  10. la personne est-elle capable d’utiliser un mode de communication à distance en cas de besoin (téléphone, alarme, sonnette) ?

Quelles sont les activités illustratrices évaluées ?

  1. la personne sait-elle gérer son budget, reconnaître la valeur monétaire des pièces et billets, effectuer des démarches administratives, etc. ?
  2. la personne sait-elle préparer et conditionner son repas ?
  3. la personne est-elle capable d’effectuer ses tâches ménagères ?
  4. la personne peut-elle utiliser un moyen de transport collectif ou individuel ?
  5. la personne est-elle en capacité d’effectuer des achats volontaires ?
  6. la personne comprend-elle les ordonnances du médecin, sait-elle suivre son traitement ?
  7. la personne peut-elle pratiquer des activités de loisirs seule ou collective de manière volontaire ?

A quoi correspondent les 6 groupes iso-ressources (GIR) ?

Les GIR sont classés par groupe de personnes des moins autonomes aux plus autonomes. Les GIR 1 à 4 ouvrent droit à l’APA, les 5 et 6 peuvent seulement demander une aide ménagère.

  • GIR 1 : il regroupe les personnes âgées confinées au lit ou en fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées, qui nécessitent une présence continue
  • GIR 2 : il regroupe
    • les personnes âgées confinées au lit ou en fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées, qui nécessitent une assistance pour la plupart des activités de la vie courante
    • ou les personnes âgées dont les fonctions mentales sont gravement altérées, qui sont en capacité de se déplacer et qui exigent une surveillance permanente
  • GIR 3 : il regroupe les personnes âgées qui ont conservé une autonomie mentale, partiellement une autonomie locomotrice, mais qui ont besoin tous les jours et plusieurs fois dans la journée d’une aide pour les soins corporels
  • GIR 4 : il regroupe
    • les personnes âgées qui n’assument pas seules les changements de position (se lever, se coucher, …) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement, et qui ont besoin d’aides pour les soins corporels, s’habiller, se déshabiller
    • les personnes âgées qui n’ont pas de problèmes de déplacement mais qui doivent être aidées pour les soins corporels et les repas
  • GIR 5 : les personnes âgées qui ont seulement besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage
  • GIR 6 : les personnes âgées qui sont encore autonomes pour les actes essentiels de la vie courante