Lorsque des problèmes d’autonomie apparaissent, il est parfois difficile de faire le choix entre un établissement d’accueil ou des aides à domicile.

Le choix de partir en maison de repos n’est pas une décision facile à prendre. Parfois des complications médicales et un besoin d’attention constant en font une nécessité. Cependant, la prise en charge des personnes est trop souvent faite en omettant de prendre en compte la volonté du principal concerné, le patient.

La nécessité de l’accueil en maison de repos est parfois fortement recommandé, mais la plupart du temps, les soins ne nécessitent pas de changer de domicile et d’y laisser toute sa vie et son espace dans lequel on se sent souvent le plus confortable pour vivre.

Le conseil et la demande d’aide extérieure serait la solution viable la plus facile à prendre permettant à le ou la bénéficiaire de garder son autonomie domestique tout en bénéficiant des soins administrés quotidiennement (ou à intervalles réguliers) pour permettre à celle-ci de garder ses habitudes et commodités.

Le moral étant chez Domicil + une des priorités dominantes, nous nous engageons dans le futur à aider les personnes âgées dans le besoin, à pouvoir évoluer dans le chemin qui leur conviendra le mieux.

Stéphane Le Bouler parle dans son livre « Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre-choix » que les préoccupations sont souvent liées à l’accessibilité des équipements sanitaires, mais surtout aussi au maintien du lien social. Ces facteurs ayant poussé l’économie à tourner autour de ce domaine, les institutions et la loi qui encadrent ce procédé, vu comme un dilemme parfois, permet aux personnes fragiles de pouvoir agir et décider en leur âme et conscience.

Des entreprises comme Domicil + sont là pour vous permettre d’accorder vos volontés avec la conjoncture des personnes nécessitant ce type de services.