Chaque été, la France subit plusieurs vagues de grosses chaleurs, pouvant mettre en danger les groupes de personnes les plus fragiles, en l’occurrence, les enfants et surtout les personnes âgées. Tout le monde se souvient de la canicule exceptionnelle de l’année 2003, qui avait provoqué quelque 13000 décès… Il n’est donc pas inutile de faire chaque année un rappel concernant la meilleure conduite à adopter pour affronter la canicule.

1- Le Plan Canicule

En 2004, le Ministère de la Santé a mis en place le Plan Canicule, visant à protéger la population des méfaits de la chaleur. Cette année, ce Plan a été activé depuis le 1er juin jusqu’au 31 août, et suivra 4 niveaux en fonction des conditions climatiques :

1- la “veille saisonnière” qui correspond à des températures tolérables ;

2- “l’avertissement chaleur” qui correspond à l’apparition d’un pic de chaleur intense mais seulement sur un ou deux jours ;

3- le niveau 3 est celui de “l’alerte canicule”, où la forte chaleur dépasse les 3 jours et est soutenu notamment par la diffusion de spots radio et télé ;

4- enfin le niveau 4 est la “mobilisation maximale”, répondant à une chaleur intense exceptionnelle et durable, provoquant sécheresse, approvisionnement en eau potable, feux de forêts…

2- Les consignes du Ministère de la Santé

Ces recommandations pleines de bon sens sont à appliquer sans modération :

– fermer volets et fenêtres durant la journée et les ouvrir la nuit tombée ;

– ne pas sortir de chez soi aux heures les plus chaudes de la journée, si possible dans une pièce climatisée, ou rafraîchie, ou un lieu ombragé ;

– s’habiller avec des vêtements au tissu léger et de couleur claire ;

– s’humidifier régulièrement avec un brumisateur ou à défaut, avec une douche fraîche ;

– boire et manger régulièrement pour ne pas souffrir d’une carence en sels minéraux ;

– éviter les efforts physiques pendant les heures les plus chaudes et privilégier les endroits climatisés (cinémas, bibliothèques, supermarchés…)

– éviter de consommer alcool et drogues qui aggravent les effets de la chaleur.

– se renseigner sur les traitements médicamenteux suivis, certains pouvant interférer avec l’organisme dans son adaptation à la chaleur.

3- Soyez attentifs aux symptômes

Si quelqu’un dans votre entourage se met à se plaindre de crampes répétées, de maux de tête, d’avoir de la fièvre et des vertiges, ou soudain tient des propos incohérents, il convient de réagir immédiatement en aidant la personne à s’hydrater.
Il est important de boire régulièrement tout au long de la journée sans attendre que la sensation de soif se fasse sentir.

Si les symptômes persistent, prévenez les secours !

Et n’oubliez pas que le gouvernement a mis à la disposition de tous une plateforme “canicule info service”, accessible au numéro d’urgence 0800 06 66 66.

Restez bien hydratés !